dimanche 26 juillet 2009

Splash intégral


Là je passe aux choses sérieuses : promenade sur la plage. Y'a intérêt que maman suive parce qu'à son âge ... Je suis bien équipé si ce n'est que les lunettes ne vont pas rester longtemps en place. Bon faudra que je rentre un peu plus le bidon mais je compte sur ces vacances pour m'affiner un peu (OK les filles ?) Ensuite je me cale dans une petite mare d'eau salée et je fais du splash intégral. On dirait une photo de calendrier Pirelli pour bébés vous ne trouvez pas ? Alors là c'est la version soft. Par la suite ça dégénère avec de l'eau un peu partout. Puis je remplis le sceau de galets que je vide après. Quelle fatigue ! Après je suis vanné. Je dors à poings fermés : c'est le repos du guerrier ! Sinon maman voulait que je vous parle du livre qu'elle vient de terminer : "Les enfants sauvages" dans lequel figure le rapport de Jean Itard sur Victor, le sauvage d'Aveyron. En 1801, Jean Itard décide d'éduquer un enfant sauvage de 12 ans trouvé dans les bois. A l'orée du 19ème siècle il met en place une série d'exercices qui visent à inculquer les rudiments d'éducation à Victor car pour Jean Itard, l'homme est sauvage par nature et seule l'éducation le rend intelligent. Il écrit donc : "Ainsi pendant que je bornais mes efforts à mettre en exercice les sens de notre sauvage, l'esprit prenait sa part des soins exclusivement donnés à l'éducation de ses organes, et suivait le même ordre de développement. On conçoit en effet qu'en instruisant les sens à percevoir et à distinguer de nouveaux objets, je forçais l'attention à s'y arrêter, le jugement à les comparer, et la mémoire à les retenir. Ainsi rien n'était indifférent dans ces exercices ; tout allait à l'esprit ; tout mettait en jeu les facultés de l'intelligence et les préparait au grand oeuvre de la communication des idées." Je n'y comprends rien mais maman dit que c'est un génie cet homme. OK je la crois. Je crois que Victor et moi on est un peu pareil bien que très différents. Un peu oubliés de la science, un peu oubliés de la société et pourtant ne demandant qu'à être acceptés. A moi de m'y faire ma place.

2 commentaires:

  1. j'adoooore la démarche hyper décidée sur la plage, le repos est bien mérité !! Le bidou et les bras potélés vont faire craquer les filles !! Ce livre a l'air intéressant...
    bises les vacanciers !!

    RépondreSupprimer
  2. Mais oui Totor!!rentre le bidou et sort les abdos!!c'est za qu'elles aiment les filles!!!Quand au livre, faut pas être fatigué pour le lire!mdr! et c'est bien vrai que c'est un génie cet homme!!bisous!!

    RépondreSupprimer