mercredi 2 octobre 2013

Une rentrée studieuse

video
Coucou c'est moi ! Après une très longue pause (suivez comme d'habitude mon regard ...), je reviens pour vous conter mes nouvelles aventures. Les vacances : super ! Le soleil, la plage, les vahinés ou presque, j'ai repris le chemin de l'école avec grand plaisir. Maman pensait que mes petites séances quotidiennes extra scolaires avec les bénévoles allaient être compliquées à remettre en place : et bien pas du tout ! Tel un fin limier de la stimulation cognitive, je me suis remis au travail sans y paraître. Il est vrai que tout est mis en oeuvre pour que j'apprenne en m'amusant. J'ai dépassé néanmoins toutes les espérances : même les séances de graphisme se font naturellement alors même que nous abordons l'écriture cursive. Et oui les amis, j'arrive à faire mon B en lettre cursive en suivant les pointillés ... un exploit ! Quant à l'école, ils m'ont mis la barre assez haut : à présent je construis mes mots lettre par lettre avec l'alphabet mobile. Bigre ! La maîtresse est plus en pointe que maman et c'est tant mieux ! Autrement j'ai profité de l'été pour lire dans les livres tout doucement en m'accompagnant de mon ami Dinomir. A la rentrée, j'ai continué la lecture bien sûr mais maman m'a aussi fait travailler mon langage spontané et toujours et encore l'articulation. Pour ça je m'appuie sur le travail réalisé avec Claude qui ne me lâche pas tant que je n'ai pas le son parfait. Je continue tout ça avec mon orthophoniste d'ici. Pour le langage spontané, rien de tel que la lecture de livres que je connais bien et que je raconte. On m'aide en me posant des questions ouvertes par lesquelles je dois répondre avec une phrase : et oui au pays de la stimulation cognitive pas de pitié pour les lutins malins qui ne veulent utiliser qu'un mot en guise de réponse. Dans la même veine j'ai commencé à jouer au jeu des 7 familles. Ben oui : pour obtenir la carte que je veux (et déjà faut-il que je le comprenne) je suis obligé de la demander. Mon plaisir à jouer aux jeux de cartes me perdra : point d'issue sans langage ! Pour commencer maman conseille un petit jeu de 7 familles simplifié que vous trouverez sur le site de Kikilo : 4 animaux qui portent une poupée, une voiture, un ballon et un cube. Autrement côté travail syllabique, nous progressons avec les sons complexes : doubles consonnes et sons similaires de la langue française avec 2 outils : le camion des sons (création maison sur les conseils de la thérapeute Talk Tools) et la boîte à phonèmes (méthode Montessori expliquée sur le site de Kikilo). La boîte à phonèmes permet de travailler tous les sons compliqués de la langue française : le son "è" par exemple qui peut s'écrire : ai, ei, et. En parallèle nous mettrons en place la "maison" des sons. Une maison sera collée chaque semaine sur le frigo et nous partirons à la recherche des mots qui contiennent ce phonème. Je vous mettrai une photo dès que ce sera disponible. Sinon pour assouvir ma passion pour les jeux de cartes, je joue à la bataille avec mon frérot ou ma soeur. Le but du jeu : on tire chacun une carte. Celui qui gagne est celui qui a le chiffre le plus important. Quand 2 chiffres identiques sortent : c'est la bataille ; on retire chacun une carte pour se départager. En maths nous avons commencé le système décimal avec le matériel Montessori : le cube de mille, la plaque de cent, la dizaine, l'unité. Ce sera le début de la construction du nombre. Vous trouverez ce matériel soit sur les sites Montessori ou chez Wesco ou Celda. On commence par expliquer à l'enfant : ça c'est un mille, ça c'est un 100, ça c'est un dix, ça c'est une unité etc .. On montre l'objet et on l'associe au symbole et au nombre écrit. On demande ensuite à l'enfant : montre-moi le cent ... Puis dernière étape de la leçon en 3 temps de Montessori on lui demande : "qu'est ce que c'est" en montrant un objet. Ensuite on prend chaque symbole du chiffre et on procède à la glisse magique (on fait glisser les cartes symboles des chiffres qui sont de taille différente de façon à ce que seul le 1 apparaisse - chez Montessori le mille est de couleur verte ainsi que l'unité, la centaine rouge et la dizaine bleue) en disant : nous avons un mille, un cent, un dix, et une unité. Dès que tout cela est intégré (après un temps certain) on peut passer à la construction d'un nombre. On demande à l'enfant : construis moi 32. Il va devoir trouver que 32 = 3 dix (il prend trois barres de 10) et 2 unités (il prend 2 cubes) etc ... Si, si c'est possible ... Je voulais aussi vous présenter l'heureuse initiative d'une association bien sympathique "Signes de sens" qui a conçu ce petit programme "Brosse toi les dents avec Ben Le Koala" à télécharger gratuitement sur Appstore ou Google play. Deux minutes à diffuser chaque soir pendant le brossage de votre petit lutin et devinez ce qui arrive : il se brosse les dents tout seul comme Ben. Succès garanti. La version que vous lirez est une version beta (de test). Une version plus aboutie sera disponible dans quelques temps, mais Signes de Sens nous laisse diffuser la version beta pour les lutins malins (merci Signes de Sens !). Petit a-parte sur les vidéos par ailleurs : rien de tel pour motiver votre enfant à faire des choses sur lesquelles il bloque ou pour l'aider à mieux faire : vélo, natation, marche, lecture, manger proprement, courir etc ... Les grands sportifs aussi s'entraînent en observant et décomposant le mouvement. Pourquoi pas nous ? Le mouvement est enregistré dans le cerveau et nous pouvons avec de l'aide le restituer et nous améliorer. Je terminerai mon message du jour par un extrait de la vidéo "Apprendre à lire pour apprendre à parler" que vous pouvez vous procurer via l'association en contactant ma maman. Je vous embrasse et vous dis à bientôt. D'ici là progressez bien les petits lapins et surtout n'abandonnez pas : chaque petit pas est une victoire.
 
la glisse magique
le système décimal
la boîte à phonèmes
le camion des sons