jeudi 27 novembre 2014

Mon droit à la connaissance


Coucou les amis! Le temps passe vite mais je ne vous ai pas oublié. Je n'oublie pas le pourquoi de ce
blog encore moins à présent que je me suis lancé dans l'arène de la vraie vie. Non pas que mes années Montessori n'étaient pas dans le vrai mais c'était le cocon, le soutien indéfectible, la patience, l'attention. Là je suis en CP. Le CP de tous les enfants avec la cours de récré, la cantine, le cours de sport, le cours de musique le cours d'anglais. Nous sommes 25 en classe. Maman vient d'avoir la réunion pédagogique et sur quoi la réunion a-t-elle porté ? Sur le problème de l'AVS. Vous me direz, il y a la loi, la notification de 15h d'AVS par semaine. Et bien pour moi ça ne se passe pas comme prévu. Comme pour plein d'autres enfants dans ma situation. Je n'ai que 5h d'AVS par semaine avec 2 AVS différentes. Trop bien pour une rentrée en CP non ? Déjà que la communication n'est pas facile alors là je suis servi ! Dans un premier temps Il a fallu s'adapter au rythme, à savoir où sont les toilettes, où est la classe, les rituels de l'école, la sonnerie, l'heure du déjeuner, les activités de groupe, tout ça en me débrouillant et avec l'aide de mes copains et copines. Car mes AVS ce sont surtout eux pour le moment ! Et question apprentissages ? Je suis au niveau dit la maîtresse et au dessus pour la lecture et les maths. Mais j'ai du mal à apprendre à l'école sans soutien particulier. Imaginez donc ce que ça aurait été si je n'avais pas su lire et compter ? Une catastrophe directe. Beaucoup de petits problèmes ont été ajustés depuis mon arrivée car l'école est très à l'écoute. Cependant lorsque je suis livré à moi-même, je ne réalise pas les activités qui me

sont demandées lors de mon travail individuel. Non par manque de compétences mais parce que je préfère faire autre chose, ou bien je vais voir les copains. Si mon travail n'est pas strictement cadré,  je ne fais pas ou peu. Quand l'AVS est avec moi, je progresse très vite dans mon programme. Cerise sur le gâteau, la prochaine réunion n'aura lieu qu'en avril car la demande d'AVS doit être renouvelée pour l'année prochaine (bizarre non ?). Or ce délai est bien tardif voire intenable pour recevoir une notification dans les temps. Maman va donc envoyer une demande dès à présent avec le bilan à date. Maman s'occupe de ce dossier mais il faut savoir que rien n'est acquis malgré la loi. La loi est bafouée au quotidien sans respect pour les enfants. L'école devrait être là non seulement pour la socialisation mais tout autant pour l'accès à la connaissance. Or quand la logistique n'est pas en place et que la socialisation n'est pas optimale, comment les apprentissages peuvent-ils se faire ? L'école deviendrait-elle paradoxalement notre plus grande ennemie ? Et c'est là qu'on vous assène (beaucoup de parents en font l'expérience) : il serait mieux ailleurs vous ne croyez pas ? Mais passons sur ces aspects négatifs. Voyons ce qui va bien de mon côté : une intégration globalement très réussie. Je me suis
fait plein d'amis. Tous les enfants sont attentionnés et tellement gentils. Je joue au foot avec les CM2, aux billes avec mes copains, au gendarme et au voleur. J'apprends à cracher (celui qui crache le plus loin, vous connaissez ?), à siffler bref une vraie vie d'écolier qui se respecte. Je participe à toutes les activités. En un mot, J'aime mon école et je m'y sens tellement bien. Mais tout cela ne serait possible sans mes copains extraordinaires de tolérance, de patience, d'acceptation, de respect. Merci à vous tous ! Maman est aussi venue présenter la trisomie 21 à toute l'école primaire. De ce fait, les enfants ont mieux compris pourquoi j'étais un peu plus lent qu'eux, plus distrait, plus têtu. Autrement les amis je continue mes excursions au pays de la découverte des choses et de la connaissance. Je voulais vous montrer mes progrès en graphisme. Vous allez voir que ce n'est pas mal du tout. Je fais de mon mieux malgré mon hypotonie, mes difficultés et regardez ce joli résultat ! Bien sûr, je suis encore loin de l'écriture fluide, rapide et sans crispation mais je progresse et c'est l'essentiel.  Comment ai-je fait vous demandez-vous ? Et bien
comme pour la lecture : un petit travail au quotidien fait de motricité fine, d'exercices de doigts, d'écriture .... Ma séance d'ergothérapie hebdomadaire m'aide aussi beaucoup. Et puis depuis septembre j'ai commencé des séances de remédiation cognitive Feuerstein. Vous vous en rappelez ? Je vous ai parlé de Feuerstein il y pas mal de temps. Depuis peu une association propose des séances de médiation sur Paris "Chouette On apprend". En plus du cognitif, j'y travaille la musique et la sculpture avec Benjamin. Je pense que ça m'a beaucoup aidé pour ma motricité fine. Si cela vous intéresse prenez contact à l'adresse mail suivante : mariana.loupan@chouetteonapprend.org. Par ailleurs, une maman (merci Claire !) propose à d'autres mamans intéressées ce présentoir en bois pour les lettres mobiles Montessori, présentoir qui a l'avantage de se fixer au bureau en classe sans risque de faire tomber les lettres. Il peut être commandé auprès du menuisier qui l'a conçu.  Voilà les amis, pour ce billet automnal ! Je vous souhaite une bonne continuation sur votre chemin de la connaissance et surtout amusez-vous bien !

1 commentaire:

  1. je suis ton parcours depuis longtemps ,et oui la rentrée en cp n est déjà pas évidente et encore moins pour toi ! j ai déjà entendu ces histoires avec les avs . le petit garçon de mon amie devait aussi en avoir une pour les matinée entières et au bout du compte pas du tout ça ! ils sont dans le sud de la France , pas mieux loti que la région parisienne !!! courage hector .tu progresses super bien .

    RépondreSupprimer