lundi 4 novembre 2013

Premiers résultats du test clinique sur le thé vert de Barcelone

Vous vous rappelez des premiers tests effectués à Barcelone par l'équipe de Mara Dierssen ? Et bien un second essai clinique a été entrepris sur une durée de 6 mois afin de tester l'efficacité du thé vert (la partie active étant les polyphénols d'EGCG) en tant qu'inhibiteur du gène Dyrk1A. La revue Molecular Nutrition and Food Research vient de publier les premiers résultats de ce test avec des nouvelles encourageantes : L'EGCG agirait de la même façon sur les êtres humains que sur les souris transgéniques du premier test du Professeur Delabar.  Des premiers pas vers une piste thérapeutique de la trisomie 21 ? En tous les cas, les informations se précisent. L'étude ne rapporte pas d 'effets secondaires de l'EGCG sur les marqueurs du foie par exemple. Quant aux performances cognitives, elles s'accroissent par rapport au groupe placebo en particulier en ce qui concerne certaines fonctionnalités mémorielles de l'hippocampe. Dès que le traitement est interrompu, les deux groupes se rejoignent à la baisse en terme de performances cognitives. L'équipe de Barcelone a utilisé un dosage d'EGCG de 9mg/kg/j avec le produit Green Tea decafeinated de Lifetextension (voir post déjà paru sur le sujet). Un article plus détaillé paraîtra à la fin de l'année. A corroborer avec les résultats de l'équipe française, test toujours en cours. Autrement les amis à noter sur vos tablettes, un colloque sur la santé bucco dentaire et handicaps proposé par Trisomie 21 Essonne le vendredi 15 novembre 2013  à Evry (banlieue parisienne) - Contact pour s'inscrire 07 81 24 29 31. C'est gratuit et ça vaut son pesant de cacahuètes alors courrez-y ! De quoi s'agit-il ? Il est vrai que certaines de ces approches ont été présentées confidentiellement ici ou là mais dès qu'il s'agit de trouver un spécialiste qui saura prendre en charge l'orthodontie spécifique au handicap : il n'y a plus personne. Alors les parents lassés, abandonnent ou attendent un symptôme important pour consulter et enfin se faire entendre. Et bien là les amis, vous allez entendre des spécialistes qui vous disent le contraire de tout ce que vous avez pu entendre jusqu'à présent : attendons, rien de grave, à voir, il/elle est trop jeune ... Les personnes porteuses de T21 ont des besoins spécifiques dans la prise en charge des soins bucco dentaires. Ces besoins se manifestent dès la naissance avant que les facteurs d'aggravation ne surviennent. Cette prise en charge doit être préventive et thérapeutique car la motricité bucco faciale impacte l'esthétique du visage mais aussi le langage et donc l'intégration sociale. Interviendront des professeurs des CHU de St Etienne et Clermont Ferrand mais aussi du CHU de Rennes (Pr Sixou et le Dr Marin) où l'on pose des plaques palatines à des bébés T21. Qui est au courant ? Personne ou peu de monde. Pourquoi l'information ne passe pas entre les centres de recherche hospitaliers et les structures représentatives de la T21 ? Mystère. Bref vous l'aurez compris comme tout ce qui se dit sur ce blog : n'attendez pas. Il est important d'agir le plus tôt possible sur le handicap pour éviter des complications ultérieures. Encore faut-il trouver des thérapeutes, spécialistes qui nous comprennent. Nous les parents sommes le force vive de nos enfants. Qui les défendra si nous ne le faisons pas ? Alors échangeons au maximum les informations, partageons nos expériences, elle feront le socle d'un avenir sûrement plus radieux et plein d'espoir. Bon, ça c'était mon quart d'heure militant ! Hein, il en faut bien un peu non ? Sinon, dans la continuité de mon message précédent, voici quelques pistes dans la découverte et l'approfondissement de la lecture. La maison des sons tout d'abord : petite idée sympa tirée du livre 'lire à 3 ans" de Françoise Boulanger. On affiche au frigo la maison des "ca" par exemple et pendant plusieurs jours on cherche les mots qui commencent par "ca". C'est à l'enfant dans l'idéal de les trouver dans son quotidien, sinon on l'aide. Et vous allez voir comment il va aimer participer à ce jeu. C'est vous qui écrivez le mot et dans l'étape d'après il voudra peut-être les écrire (vous pouvez les écrire au crayon à papier et lui repasse au feutre dessus). Tout ce qui émane de l'enfant sera mieux accepté et deviendra un plaisir et non une contrainte. C'est toute l'idée d'un apprentissage intégré au quotidien. Autre petit jeu que nous faisons dans l'apprentissage des sons complexes : ici exemple du son "er" en fin de mot. Nous apprenons le son "er" qui se prononce pareil que "é" et nous donnons des exemples de mots à lire et à reconnaître sur des images. Puis nous lui demandons de les placer comme dans un loto sur le mot identique écrit en cursive. On peut en parallèle travailler les cursives sous forme de loto comme nous l'avons fait pour les lettres baton ou script (avec les bouchons de bouteilles d'eau). La librairie "mot à mot" (commande possible sur leur site internet) vend des cartes lettres cursives au recto, lettres script au verso qui permettent de faire un jeu sympa de devinettes ainsi que de les utiliser en guise de lettres mobiles pour "l'écriture" des mots. Et tout ça pour bien moins cher que les lettres mobiles Montessori. Ah et puis à noter l'appli Bloups ! très sympa pour renforcer et automatiser la lecture recommandée par le blog de Za. Bon ben les amis je vous laisse en espérant qu'Halloween fut bonne ! Je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures !

1 commentaire:

  1. Merci Hector pour cette belle nouvelle!!!
    Bises
    Blandine

    RépondreSupprimer